KARAM KRIYA

 

L’Univers contient les nombres et les nombres contiennent l’Univers.

Chaque nombre a sa vibration, sa fréquence, nous retrouvons ces connaissances dans de nombreuses anciennes traditions. Les Enseignements de Yogi Bhajan trouvent leur racine dans d’anciennes pratiques yogiques et tantriques. Ils sont basés sur les 10 corps spirituels, chacun étant relié à un nombre. Le Karam Kriya est une numérologie sacrée et appliquée basée sur ce système.

L’étude approfondie des nombres dans l’École de Karam Kriya développe la guidance par les nombres.  C’est un chemin vers la conscience qui permet de mettre de la lumière nos schémas répétitifs afin de nous en libérer, de sortir des impasses dans lequel nous pouvons nous trouver. Nous pouvons alors accéder à notre véritable identité, déployer notre potentiel.

Karam : en finir avec le karma, en apprendre la leçon et la recevoir comme une opportunité de transformation.

Kriya : l’action qui me mène au but ultime, celui de réaliser qui je suis et de le vivre concrêtement.

Karam Kriya : c’est l’action consciente, l’art de choisir nos actions en accord avec qui nous sommes.

 

Consultation de Karam Kriya :

Un consultation de Karam Kriya se fait à partir de ta date de naissance. Nous avons chacun une date de naissance qui nous est propre. Elle donne un éclairage sur le chamin que nous parcourons dans cette incarnation, avec ses défis et ses talents spécifiques. Elle est comme une boussole à laquelle nous pouvons nous relier.

Cette date de naissance associée à la guidance des nombres permet à travers un échange de mettre de la clarté sur les problématiques que tu traverses, de te libérer de fonctionnements enfermant, de trouver la direction que tu souhaites prendre,  et déployer ton plein potentiel.

Une consultation de Karam Kriya peut permettre un chemin de libération, de transformation.

Avec Rachel Balpreet Kaur  : 06 82 32 46 88 ou kundaliniyoga@shakti-bhakti.org

 

 

Guidance de l’année 2022 selon Shiv Charan Singh

Shiv Charan Singh  a approfondi les enseignements de grandes traditions spirituelles depuis l’adolescence et a rencontré les Enseignements  de Yogi Bhajan en 1982. Fondateur et Directeur de l’Ecole de Karma Kriya, il enseigne la numérologie depuis plus de 20 ans et utilise l’intégrité des nombres pour guider lors de consultations. Profondément engagé en tant qu’enseignant et consultant, il a écrit plusieurs livres (numérologie, communication, science des mantra, poésie,..) et dirige de nombreuses formation en Europe et dans le monde.

 

Texte guidance 2022 : 2022 UN MOMENT DE MUTATION (version PDF)

2022 UN MOMENT DE MUTATION
Nous savons que le moment est venu ! Mais pour quoi ?
Texte de Shiv Charan Singh

Comme chaque année, nous rappelons aux lecteurs de ne pas prendre ce texte comme une prophétie
de ce qui est à venir. Il s’agit d’une réflexion créative sur des thèmes pertinents pour l’année 2022.
Ces thèmes sont basés sur la science appliquée de la numérologie spirituelle (Karam Kriya).
Chaque année, le dernier chiffre change. Là où il y avait l’unité 1 dans 2021, il y a maintenant un 2 dans 2022. Toutes les considérations pour l’année à venir en découlent. Qu’y a-t-il dans un nombre ? Tout et rien. Il n’y aurait pas de monde sans nombres. Des milliards de personnes sont d’accord pour dire que nous sommes en 2022. La présence du nombre, combinée à l’accord collectif, produit son propre effet. Chaque nombre a sa vibration unique et peut se manifester par des phénomènes karmiques ou dharmiques (virus ou vertu). Les manifestations particulières dépendent de chacun de nous, et non du nombre lui-même. En d’autres termes, 2 reste simplement 2.On pourrait écrire de nombreuses pages sur les qualités et les associations de chaque nombre. Voiciseulement quelques indications sélectionnées considérées comme les plus pertinentes pour l’époque dans laquelle nous vivons.

Le nombre 2 :

Une graine, nombre 1, bouge pour devenir des racines, nombre 2. C’est une année pour porter attention aux racines de l’existence. Se séparer des racines ou nourrir les racines. C’est une question quotidienne et pratique. Sinon, on se retrouve avec un profond vide et une tristesse que rien dans ce monde ne peut satisfaire. Auquel cas, nous continuons à mener un style de vie qui sépare le corps de l’âme, de la source, du sol et de l’essence de la vie. Cela produit également une dualité mentale qui nous attire vers des tendances suicidaires, même collectives. Polarisation sociale, politique, morale et religieuse menant à un conflit mondial total; nombre 6. L’alternative est de s’occuper de nos besoins les plus essentiels ; ce dont nous avons vraiment besoin. Éliminer les besoins superflus ; ce dont nous croyons avoir besoin. Être confronté à notre opposé polaire et apprendre à danser.
Le nombre 2 est lié à la désintoxication, au nettoyage, à l’élimination de ce qui est indésirable et inutile. Ne pas se retrouver avec un vide mais plutôt ouvrir l’espace pour que le désir naturel de l’âme puisse s’exprimer.
21 change pour devenir 22. 2+2 = 4. Le 2 se trouve à côté d’un autre 2. Un double négatif.
Le 4, composé du double 2, suggère un temps pour réduire les dépendances aux systèmes globaux et investir dans les communautés locales et les projets collaboratifs. Le nombre 4 est associé à l’intérieur du cœur, neutre, un zone sans stress. C’est de l’intérieur que nous devons trouver ce que nous cherchons si désespérément dans le monde des centres commerciaux, des casinos, des attractions touristiques et des médias sociaux.
De l’intérieur, la coupe du cœur, 4, peut contenir le 2 et le faire mûrir en passant d’une polarisation d’opposition à une danse poétique des polarités.
Le passage de 21/3 à 22/4 représente le voyage du nombril vers le cœur, de l’animal vers l’humain et de la concentration individuelle et personnelle à une sensitivité communautaire. De ce qui est souvent une histoire de victime de la médecine douloureuse que peut être la vérité amère. De l’activité extérieure à la sensitivité intérieure.

La dynamique karmique du 22/4 est une dualité mentale qui alimente et se nourrit sans cesse du doute. Un dilemme sans fin, « soit/ou », qui paralyse et rend la décision impossible. De cette façon, les gens suivent par défaut, et se conforment à la norme sociale, indépendamment de ce que la vérité peut être en réalité. Nous serons soit dans la confusion du cœur, soit dans la décision du cœur. La société s’enfoncera dans une division toujours plus profonde si nous ne retrouvons pas le sens de la solidarité humaine. Et cela vient du cœur humain, où la conscience intuitive du « Nous en Moi » s’éveille.
Ta souffrance est ma souffrance, ton combat est mon combat. Rien n’est bien ou mal, mais tout a une conséquence. Nous sommes des êtres qui partagent le même monde et respirent le même air.

Faisons un tour d’horizon de certains dilemmes de type « soit/ou » :
Soit – il y a un réchauffement de la planète.
Ou – il y a une ère glaciaire qui s’annonce.
Soit – il est temps de paniquer
Ou – rester dans une foi aveugle, mais en quoi ?
Soit – la troisième guerre mondiale est en cours
Ou – le Nouvel Âge est vraiment là.
Soit – tout va bientôt revenir à la normale.
Ou – l’humanité vit le moment de mutation le plus radical depuis des milliers d’années.
Soit – il y a une société secrète qui dirige le spectacle.
Ou – nous sommes tous aussi confus les uns que les autres.
Soit – nous, les gouvernements, les autres, n’en faisons pas assez.
Ou – relax, chacun fait de son mieux.
Soit – tout le monde doit se taire et prendre le médicament, sinon nous allons tous mourir.
Ou – arrêtez, le médicament nous tue tous.
Soit – il est juste et temps de rejoindre l’émeute, d’être dans la rue, de crier et de hurler.
Ou – mieux vaut être silencieusement présent et conscient, prêt à intervenir lorsque le bruit de
surface s’estompera.
Soit – nous sommes paralysés et liés par l’effet hypnotique des médias sociaux.
Ou – nous devenons motivés, émus et mobilisés pour faire souffler le vent du changement.
Et ainsi de suite, et ainsi de suite…
Soit – rien de tout cela n’est vrai
Ou – tout cela est vrai ; Ou – ce n’est ni vrai ni faux.
Et personne ne sait quoi faire!

Tout cela peut aboutir à une fermeture plus introvertie, à un enfermement, à un confinement. Une contraction par le doute qui nous consume. Ou nous nous retirons dans une intensité nucléaire qui va, à tout moment, éclater en des effets explosifs soudains, ce qui est une qualité du nombre 6 (2022). D’un point de vue spirituel, il est généralement entendu que la bataille intérieure (nombre 4) doit être réglée avant qu’il n’y ait de progrès sur le champ de bataille extérieur. Le cœur a tendance à être confus et à rester dans le doute. Il est recouvert de souvenirs de trahisons passées. Dominé par l’arrogance du mental et les croyances/récits de l’importance de soi. Miné par des schémas émotionnels effrayants qui remontent des mémoires cellulaires. Tout cela, et bien plus encore, paralyse la voix du cœur. Résultant en l’apathie et le mode par défaut de la majorité complaisante. Trop souvent, l’humanité a été forcée à prendre conscience et à changer par des crises et des tragédies. Et la réaction est généralement inappropriée, trop faible et/ou trop tardive. Quelle chance a le cœur d’entendre sa propre voix, silencieuse mais vraie ?
Nous sommes tous responsables de la résolution de notre propre état intérieur. D’éplucher, de dissoudre, de transformer et de remodeler l’espace le plus intime intérieur. Pour que le cri le plus profond de l’âme (ce n’est pas un cri de douleur ou d’horreur) puisse se diffuser à partir de la chambre du véritable cœur spirituel.

Renforcé par un instinct sain, soutenu par l’intelligence appliquée, et appelé par une foi basée sur une intuition éclairée. Ce sera un cri de gratitude et d’émerveillement. En se basant sur la combinaison du 2, 4 (22) et 6 (2022), il se pourrait bien que nous atteignions le point culminant de cet actuel « Soit/Ou » où des vérités sont révélées et des décisions seront exigées. Les conséquences qui en découleront auront un impact sur le cours de l’humanité et de la planète pour de nombreuses années à venir.

Le nombre 4 est également associé à l’état de prière. Il y a la prière dans laquelle nous demandons des choses. Pour des bénédictions, de la protection, du pardon, de la guérison, de la compassion et de la paix. Il y a la prière dans laquelle nous remercions, en exprimant notre gratitude pour les cadeaux de la vie. Pour l’abondance, les petits miracles, le jour nouveau, la beauté et les autres délices. Puis il y a la prière dans laquelle nous célébrons et louons le donateur de ces cadeaux, le donateur de la vie elle-même. Mais la vie a aussi ses pertes. Celui qui donne reprend aussi. Toutes les choses retournent à leur source. Nous risquons des blessures nées de cette mort de la vie, la beauté devient grise, le plaisir mène à la douleur, la santé se dégrade en maladie, les fleurs tombent au sol, les gens que nous aimons s’en vont, les corps deviennent poussière. Il en résulte un état subconscient de déception. Un sentiment profondément enfoui de trahison envers celui qui donne. Dans ce cas, nous refusons catégoriquement de nous concentrer sur louer la force motrice inconnue derrière le volant de la vie
et de la mort. Pourtant, c’est exactement cette louange qui va nous libérer du piège hypnotique de la vision superficielle et à court terme de la vie et de nous-mêmes. Pour vivre selon la qualité dharmique du nombre 4 qui requiert que nous nous reconnaissions en tant qu’esprit ayant une expérience humaine. C’est en tant qu’esprit que nous pouvons choisir notre attitude et vivre avec le sens de la destiné. C’est ainsi que nous gagnons la bataille du cœur.
Ceux qui ont une vraie foi dans leur mental, contemplent continuellement la Gloire du Maître/Swami ; Ils sont à jamais heureux et en félicité. 5e maison Guru Arjun SGGS ang/p677

2022 se résume à 6 : la peur et la foi s’alignent sur la ligne de front.

« Les fantômes rient bruyamment sur le champ de bataille, les éléphants sont souillés de poussière et les chevaux errent sans cavaliers. » Guru Gobind Singh, Bachittar Natak in Dasam Granth P 162

Parmi d’autres qualités, le nombre 6, représenté sur la ligne d’arc de l’humain (Halo), est le nombre du guerrier spirituel. C’est le domaine de la tension collective entre la peur et la foi. Collective parce que la ligne d’arc est extérieure au corps physique, se projetant dans un espace que nous partageons. La liberté, la justice et la responsabilité sont des exemples de thèmes collectifs.

Note : La peur dans le texte ci-dessous se réfère à toutes les multiplicités mondaines de projections terrestres, matérielles, émotionnelles et des projections mentales qui peuvent être imaginées, et et qui ne font que nous consumer et affaiblir notre foi. Ceci est différent de la peur divine sacrée qui est vraiment au service de la vigilance humaine, de l’éveil et du souvenir de qui nous sommes vraiment, qui fait appel à la grâce, informant et renforçant la foi intuitive. Et la foi n’implique pas ici une croyance naïve et aveugle, ni une acceptation sous forme de résignation. La foi est plutôt impliquée comme un état d’être. Débarrassée des jeux mondains du mental. Être en présence, en clarté, disponible et avec du répondant.

La peur se bat contre la liberté, la responsabilité, la conscience et la clarté.
La foi se bat pour la vérité, la justice, la beauté et la liberté.
La peur vient du fait de se réveiller trop tard et se nourrit de mensonges, de conflits et de tensions
sociales.
La foi pré-sent la tempête à venir, affronte le mensonge et insuffle l’Esprit.
Entrons dans la zone de guerre :
La peur et la foi sont face à face. Dégainant leurs épées, elles entrent dans la bataille.
La peur tente d’imposer son influence.
La foi, une foule de guerriers spirituels, prend soudainement d’assaut l’espace. Une fission
d’ampleur nucléaire, explosive et sans peur.
Le baromètre de la peur monte en flèche.
L’éveil spontané rencontre la terreur.
La peur et le choc figent le souffle.
Une foi effrayante déclenche une tempête de sincérité.
La peur déclenche une émeute. Bruyante, chaotique et confuse.
La foi apporte un choc différent. Elle purifie l’air pour que nous puissions à nouveau respirer
librement.
La peur attise les flammes du conflit. Elle monte les sœurs les unes contre les autres.
La foi se bat avec l’arme de la vérité. La réalité nous confronte tous à la fin
La peur court devant. Prenant les êtres sous son emprise avec une surprise paralysante.
Les êtres de foi appartiennent à ces êtres qui pré-sentent qui restent en avance sur le temps.
Pré-sentant leur présence dans le présent, ils deviennent la surprise.
La peur, imposteur, impose un faux sens de la responsabilité morale ; superficielle et à court terme.
La foi intuitive fait souffler une brise régulière. Destinée à la victoire à long terme. Répondant à
l’appel de la justice.
La peur exige une profonde négation de l’esprit.
La foi soutient la loyauté envers votre propre âme.
La peur réduit au silence l’intégrité de l’âme.
La foi détient le secret sacré.
La peur n’est ni humaine ni divine. C’est une créature étrangère. Elle répand l’anxiété et l’angoisse
dans le champ mental.
La foi – une femme guerrière. Une présence formidable. Un impact triomphant.
La peur, qui ne se préoccupe que d’elle-même, est préservée dans un cri silencieux ; étouffante,
suffocante, souffrante.
La foi conserve une dignité silencieuse comme son cri de guerre sans peur.
Libérer l’opprimé. Libérer la conscience du kidnapping.
La peur se coupe elle-même la tête. Le sang coule partout.
La foi, comme le couteau aiguisé du chirurgien, au service de ceux qui n’ont pas de voix, enlève
avec précision la tumeur de la panique.
La foi dit : « Plus la nuit est sombre, plus la lumière est vive ».
Le temps est venu d’être une prière vivante. Une présence priante dans le présent.
Réveiller la prière dans le cœur des autres.
Les aiguilles de la peur s’engourdissent dans l’inconscient.
Les flèches perçantes de la clarté, le sabre lumineux de la conscience, coupent à travers l’obscurité,
tranchent à travers l’ignorance.
Écraser les démons de la distraction mentale. Allumer les chants de gloire endormis.
Un million de soleils se lèvent – Réveillez-vous ! Réveillez-vous ! Réveillez-vous !
« Celui qui a foi dans le Nom sans peur (de Dieu), ô mon âme
– tous ses ennemis et attaquants parlent contre lui en vain« . La 4e Maison Guru Ram Das SGGS
Ang/p540

N’attendez plus de modèles à suivre.
Exprimez votre être véritable. Même à travers votre silence.
Respirez la foi dans vos poumons. Et de là, laissez-la entrer dans votre sang.
Faites circuler la foi dans chaque cellule en expirant.
Soyez présent comme une brise et réglez les voiles de la conscience.
Laissez votre vie avoir un impact significatif sur l’environnement.
Canalisez l’énergie de la peur en un investissement créatif dans un avenir alternatif.
Projets sociaux, projets de nature, projets communautaires. Rejoignez d’autres communautés.
Ne vous battez pas contre le passé. Plaidez pour l’avenir, et soyez les uns pour les autres.
L’équilibre des choses a son propre moment. La balance de la justice universelle ne ment jamais.
N’hésitez pas à suivre la séquence que votre cœur détermine. La vérité ne peut pas faillir.
 »nous nous battons pour une cause juste – notre droit de vivre avec honneur et en paix
– et non pas pour se glorifier ou dominer les autres ». La 6e maison de Guru Har Gobind Singh
1595 – 1644
2, 4 et 6 sont des nombres féminins. L’avenir est féminin. L’avenir, c’est maintenant.
Lorsque les femmes sont en position polarisée et ne sont pas en communion les unes avec les autres,
le monde est en conflit. Lorsque les femmes confronteront collectivement le drame et crieront
« STOP », ce sera le début de la paix sur terre.
4 et 6 sont liés à l’élément air, au thymus et aux poumons. Une respiration profonde et consciente
peut grandement aider votre système immunitaire.
2 est l’élément eau. 6 est la bataille. Nous avons déjà vu, et verrons encore, des conflits autour de
l’eau. 2022 peut amener ce combat à un nouveau niveau. Ne nous battons pas pour l’air que nous
respirons.
2020 → 2021 → 2022
2020 = 4 = Choix et engagements.
L’implosion, le confinement, aller à l’intérieur. La fusion nucléaire forme le bourgeon du futur.
2021 = 5 = Transition et transmutation.
Communication ; ponts ou murs. Les seuils sont franchis. Il n’y a pas de retour en arrière.
2022 = 6 = Conséquences.
L’explosion. Le ballon éclate. La fleur s’épanouit
2022 se compose de 3 x 2
2 = Non, mental négatif, X 3 = Non, non, non. Triple négation.
Le négatif nie le double négatif. Ou le double négatif (22) nie le négatif (2000).
Pleurs profonds. Pluie de larmes. Les larmes du traumatisme douloureux rencontrent les larmes de la coupe de l’amour.

Si l’âme individuelle a foi en l’âme Suprême, alors elle obtiendra la réalisation dans sa propre maison. 3e maison Guru Amardas SGGS ang/p87
Siri Raag
Que la foi dévotionnelle soit le feu de la distillation, et votre amour la coupe en céramique.
C’est ainsi que le doux nectar de la vie est distillé. ||1|| 1 ère maison Guru Naanak SGGS
ang/p360-6, Aasa Raag